La charte RGPD de Cefora

La charte ci-dessous présente notre politique RGPD. Découvrez les données que nous traitons, la raison de ce traitement ainsi que les droits que vous avez en tant qu’employeur.

Version : 30/10/2020

En quelques mots

Vous n’avez pas le temps de lire notre charte RGPD dans son intégralité ? Nous l’avons résumée pour vous ci-dessous.

Quelles données traitez-vous ?

Nous traitons uniquement les données dont nous avons besoin pour communiquer avec vous et vous proposer nos services, notamment le nom de votre entreprise, votre numéro ONSS, votre numéro d’entreprise et votre adresse e-mail.

Pourquoi traitez-vous mes données ?

Pour vous assurer un service de qualité. Autrement dit, pour vous aider au mieux à tout moment.

Quels sont mes droits en tant qu’employeur ?

Vous avez à tout moment le droit de demander vos données, de les supprimer ou de rectifier des données erronées.

 

Traitez-vous vraiment mes données de manière sûre ?

Tout à fait. Notre politique respecte pleinement le Règlement général européen sur la protection desdonnées (RGPD).

La présente charte a été établie par Cefora, une association de droit belge [ASBL], dont le siège social est sis Boulevard Auguste Reyers 70 (5è étage), 1030 Bruxelles, immatriculée à la Banque-Carrefour des Entreprises sous le numéro d’entreprise0445142601 et représentée par M.Olivier Lambert en sa qualité de Directeur. Cefora est le « SOUS-TRAITANT » de données à caractère personnel dans le cadre de ses services.

L’objectif poursuivi par la présente charte est de satisfaire :

  • aux exigences du cadre légal actuel relatif au traitement des données ;
  • au Règlement2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données (ci-après le « Règlement Général sur la Protection des Données » ou « RGPD »).

Dans la présente charte, nous abordons nos droits et obligations en tant que SOUS-TRAITANT, mais aussi les vôtres, en tant que RESPONSABLE DU TRAITEMENT ou PERSONNE CONCERNÉE.

Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT et le SOUS-TRAITANT sont ci-après dénommés conjointement les « parties » et individuellement une « partie ».

Article 1: Définitions

Il importe de connaître la signification précise d’un certain nombre de concepts. Vous trouverez ci-dessous une liste des concepts les plus fréquents dans la charte et leur signification.

« Autorité de contrôle » désigne une autorité publique indépendante instituée par un État membre en vertu de l’article51 du RGPD.

« Données à caractère personnel » désigne toutes les informations relatives à une personne concernée.

« Informations confidentielles » désigne toutes les informations fournies à l’autre partie sous forme écrite ou matérielle et qui sont considérées comme confidentielles ou peuvent l’être raisonnablement en raison de la nature des informations ou de la nature des circonstances qui requièrent la publication, telles que, mais sans s’y limiter, les informations de produit, les listes de clients, les listes de prix et les informations financières.

« Mesures de sécurité » désigne toutes les mesures de protection des données à caractère personnel contre leur destruction ou perte accidentelle ou illégale, ainsi que contre l’accès, l’altération ou la divulgation non autorisés.

« Personne concernée » désigne une personne physique identifiée ou identifiable.

« Responsable du traitement » désigne la personne physique ou morale, l’instance publique, l’agence ou une autre instance qui, seule ou avec d’autres, détermine les objectifs et les moyens du traitement de données à caractère personnel qui est réalisé sous son autorité, considéré pour l’application de la présente charte comme le RESPONSABLE DU TRAITEMENT.

« Services » désigne les services fournis aux responsables du traitement par le SOUS-TRAITANT dans le cadre de sa mission (formation, accompagnement au reclassement, primes).

« Sous-traitant » désigne une personne physique ou morale, une instance publique, une agence ou une autre instance qui est compétente pour traiter des données à caractère personnel au nom du responsable du traitement, comme le SOUS-TRAITANT.

« Sous-traitant ultérieur » désigne tout sous-traitant engagé par le SOUS-TRAITANT et qui accepte de traiter des Données à caractère personnel au nom et pour le compte du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, dans le respect de la présente charte.

« Tiers » désigne toute partie autre qu’une personne concernée, le responsable du traitement, le sous-traitant ou le sous-traitant ultérieur en vertu de la présente charte, ou une personne qui est habilitée à traiter des données à caractère personnel sous l’autorité directe du RESPONSABLE DU TRAITEMENT ou du SOUS-TRAITANT.

« Violation de données à caractère personnel » désigne une violation de la sécurité qui entraîne, de manière accidentelle ou illicite, la destruction, la perte, l’altération, la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d’une autre manière, ou l’accès non autorisé à de telles données.

Article 2: Objet de la présente charte

2.1  Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT souhaite confier le traitement des données à caractère personnel chez Cefora. Cefora traitera les données à caractère personnel au nom et pour le compte du RESPONSABLE DU TRAITEMENT. Dans le cadre de cette fourniture de services, le RESPONSABLE DU TRAITEMENT est donc le responsable du traitement des données, et Cefora un sous-traitant.

2.2   Cefora fournit les services conformément aux dispositions de la présente charte.

2.3   Les deux parties s’engagent expressément à respecter les dispositions de la législation applicable pertinente en matière de protection des données et ne feront rien ou ne négligeront rien pouvant placer l’autre partie dans une situation de violation de la législation applicable et pertinente en matière de protection des données.

2.4   Activités de traitement. Le traitement réalisé par Cefora au nom et pour le compte du RESPONSABLE DU TRAITEMENT concerne les services fournis par Cefora. Contenu de l’activité de traitement :

  • formations pour les employés et demandeurs d’emploi ;
  • primes pour des formations suivies ailleurs par des entreprises et employés de la CP200 ;
  • accompagnement au reclassement pour les employés de la CP200.

2.5   Catégories de Données à caractère personnel. Les données personnelles traitées sont les suivantes :

  • données d’identification personnelles, y compris nom, prénom, adresse (pour les demandeurs d’emploi), numéro de registre national, numéro de téléphone professionnel, numéro de GSM, adresse e-mail ;
  • en cas de jour de formation complémentaire ou de primes aux employés: le numéro de compte personnel sur lequel la prime doit être payée. Caractéristiques personnelles telles que diplôme, statut, commission paritaire, durée du chômage (pour les demandeurs d’emploi), âge (sur la base du numéro de registre national), fonction ;
  • données de l’entreprise (nom, numéro ONSS, numéro d’entreprise) dans laquelle le participant est/était employé ou suit un stage;
  • Pour les personnes qui disposent d’un compte MyCefora, nous gérons également l’accès à ces modules (adresse e-mail + mot de passe crypté).

2.6   Personnes concernées. Les Personnes concernées sont :

  • les employés du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, en particulier ceux qui suivent la formation ;
  • les employés qui s’inscrivent à une formation le samedi (jour de formation complémentaire) et reçoivent une prime pour cette formation ;
  • les employés qui suivent une formation en dehors des heures de travail et demandent à recevoir une prime pour cette formation ;
  • les employés d’entreprises de la CP200 qui souhaitent rester informés de nos services et s’inscrivent à nos bulletins d’information ;
  • les ex-employés qui, par le biais du reclassement organisé par le RESPONSABLE DU TRAITEMENT, bénéficient d’un accompagnement au reclassement et suivent une formation par le biais de Cefora ;
  • les ex-employés qui peuvent s’inscrire directement auprès de Cefora jusqu’à un an après leur licenciement ;
  • les demandeurs d’emploi qui peuvent suivre une formation directement auprès de Cefora ;
  • les personnes de contact des entreprises.

2.7   Objectifs. Cefora utilise les données à caractère personnel dans le seul but de proposer un service de bonne qualité. Cefora s’engage à ne pas utiliser les données à caractère personnel à des fins propres, y compris à des fins de marketing direct sans avoir obtenu au préalable l’autorisation des personnes concernées.

2.8   Seules les données à caractère personnel citées à l’article2.5 de la présente charte peuvent être et seront traitées par Cefora. En outre, les données à caractère personnel seront traitées exclusivement à la lumière des objectifs déterminés par les parties dans le présent article.

2.9   Les deux parties s’engagent à prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que les données à caractère personnel ne sont pas utilisées de manière illicite ni ne se retrouvent entre les mains d’un tiers non autorisé.

Article 3: Délai du traitement

3.1   La présente charte s’applique automatiquement dès que le RESPONSABLE DU TRAITEMENT souhaite faire appel aux services de Cefora.

3.2   En cas de violation grave de la présente charte ou des dispositions applicables du RGPD, le RESPONSABLE DU TRAITEMENT pourra demander à Cefora de cesser immédiatement le traitement des données à caractère personnel. Par conséquent, le RESPONSABLE DU TRAITEMENT et ses personnes concernées ne feront plus appel aux services de Cefora.

3.3   En vue de la fourniture de ses services et de la mise à disposition de l’historique des inscriptions suivies par le biais de MyCefora, Cefora conservera les données à caractère personnel et les données des formations pendant huit ans. Si le RESPONSABLE DU TRAITEMENT le souhaite, ces données peuvent être anonymisées, mais ces données ne pourront par conséquent plus être consultées par le biais de MyCefora, ni par le RESPONSABLE DU TRAITEMENT, ni par ses collaborateurs. Si Cefora fait ce choix, il se chargera d’en faire lui-même la communication à ses collaborateurs.

3.4   Quand un employé du RESPONSABLE DU TRAITEMENT demande que ses données soient anonymisées, il y aura également des répercussions pour le RESPONSABLE DU TRAITEMENT. Les inscriptions de cet employé resteront visibles dans l’aperçu, mais ne pourront plus être associées à une personne.

Article 4: Traitement des données à caractère personnel

4.1   Le Cefora traite les données à caractère personnel au nom et pour le compte du RESPONSABLE DU TRAITEMENT pour les finalités mentionnées à l'article 2.4, mais les traite également en son nom propre (c'est-à-dire en tant que RESPONSABLE DU TRAITEMENT) pour des finalités qui lui sont propres, à savoir :

  • garantir un service de bonne qualité ;
  • pouvoir dresser un rapport aux partenaires sociaux sur ses réalisations.

4.2   En cas de modifications dans le traitement des données à caractère personnel, Cefora en informera le RESPONSABLE DU TRAITEMENT par le biais des canaux disponibles (site Web, modification de la présente charte, e-mail).

Article 5: Assistance au RESPONSABLE DU TRAITEMENT

5.1   Respect de la législation. Cefora prêtera assistance au RESPONSABLE DU TRAITEMENT en vue de garantir le respect de ses obligations consécutives au RGPD dans le cadre des obligations qui incombent à Cefora dans le cadre de la présente charte, en tenant compte de la nature du traitement et des informations dont Cefora dispose.

5.2   Violation de données à caractère personnel. En cas de violation de données à caractère personnel en rapport avec l’objet du traitement de la présente charte, Cefora en informera immédiatement le RESPONSABLE DU TRAITEMENT après avoir eu connaissance de la Violation de données à caractère personnel et lui prêtera son assistance.

Cette notification comportera au moins les informations suivantes :

a.  la nature de la violation de données à caractère personnel ;

b.  les catégories de données à caractère personnel concernées ;

c.  les catégories et l’estimation du nombre de personnes concernées ;

d.  les catégories et l’estimation du nombre de jeux de données comportant des données à caractère personnel ;

e.  les conséquences probables de la violation de données à caractère personnel ;

f.   les mesures prises ou envisagées afin de faire face à la violation de données à caractère personnel, y compris, le cas échéant, les mesures visant à limiter les conséquences nuisibles et néfastes.

5.3   Si le Cefora a recours à un sous-traitant ultérieur, il exigera de ce sous-traitant ultérieur qu’il fournisse les mêmes informations quand une violation de données à caractère personnel se produit chez le sous-traitant ultérieur. Cefora transmettra directement au RESPONSABLE DU TRAITEMENT les données reçues du sous-traitant ultérieur.

5.4   Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT décidera unilatéralement et à sa discrétion, conformément à la législation applicable et pertinente en matière de protection des données, si les personnes concernées dont les données à caractère personnel sont affectées par une violation de données à caractère personnel doivent en être informées ou pas. Le RGPD détermine qu’il incombe au RESPONSABLE DU TRAITEMENT d’informer l’autorité de contrôle compétente d’une violation de données à caractère personnel. Le Cefora le fera également dans l’intérêt de ses clients.

5.5   Les parties et, le cas échéant, le(s) sous-traitant(s) ultérieur(s) garantissent de collaborer de bonne foi afin de limiter les conséquences négatives d’une violation de données à caractère personnel.

Article 6: Devoirs d’information

À la demande du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, Cefora fournira à ce dernier toutes les informations qu’il demande, et au moins les informations suivantes :

  • tous les détails pertinents relatifs à sa structure d’entreprise, ainsi que des données d’identification précises et actuelles de toutes les entités de Cefora concernées par le traitement des données à caractère personnel, y compris l’emplacement de leur siège principal ;
  • les aspects du traitement qui dépendent ou peuvent dépendre des services d’un sous-traitant ultérieur, ainsi que les données d’identification du sous-traitant ultérieur, y compris l’emplacement de son siège principal, pour autant que cela ne constitue pas une violation aux dispositions de l’article9 de la présente charte. Cefora transmettra au RESPONSABLE DU TRAITEMENT le contrat avec le(s) sous-traitant(s) ultérieur(s) qui concerne ou est pertinent pour le traitement de données à caractère personnel, à moins que ce contrat avec le(s) sous-traitant(s) ultérieur(s) comporte des informations confidentielles, auquel cas ces informations confidentielles pourront être supprimées ;
  • détails géographiques des emplacements du traitement, y compris installations de sauvegarde et redondance ;
  • les mesures de protection physiques, organisationnelles, techniques et logiques mises en œuvre par le SOUS-TRAITANT, et le cas échéant son (ses) sous-traitant(s) ultérieur(s), comme exposé à l’article11 de la présente charte.

Article 7: Obligations de Cefora

7.1   Cefora traitera immédiatement ou dans un délai raisonnable (en fonction des obligations légales prévues dans le RGPD) et comme il se doit toutes les demandes raisonnables du RESPONSABLE DU TRAITEMENT en ce qui concerne le traitement de données à caractère personnel ou en rapport avec la présente charte.

7.2   Cefora garantit qu’aucune obligation découlant du droit applicable ne l’empêche de respecter ses obligations en vertu de la présente charte.

7.3   Cefora s’engage à ne pas traiter des données à caractère personnel à d’autres fins que la fourniture de services et le respect des obligations en vertu de la présente charte.

7.4   Cefora s’assurera que l’accès aux données à caractère personnel, leur inspection, traitement et remise auront lieu uniquement conformément au principe de proportionnalité et du « need-to-know » (autrement dit, les données à caractère personnel seront communiquées uniquement aux personnes qui en ont besoin pour la fourniture des services).

7.5   Cefora s’engage à ne pas publier de données à caractère personnel pour d’autres personnes que le personnel de Cefora qui a en besoin pour respecter les obligations et s’assurera que le personnel en question est soumis à des obligations de confidentialité légales ou contractuelles.

7.6   À partir du 25 mai 2018, Cefora est tenu de créer un registre de traitement et de le maintenir à jour. Cefora mettra à disposition le registre de traitement à la première demande du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, d’un auditeur désigné par le RESPONSABLE DU TRAITEMENT et/ou de l’autorité de contrôle.

Article 8: Obligations du RESPONSABLE DU TRAITEMENT

8.1   Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT prêtera toute l’assistance nécessaire et collaborera de bonne foi avec Cefora pour s’assurer que le traitement de données à caractère personnel se déroule conformément aux exigences du RGPD, et, en particulier, avec les principes relatifs au traitement des données à caractère personnel.

8.2   Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT informera Cefora, à la demande de ce dernier, de l’identité de l’interlocuteur central du RESPONSABLE DU TRAITEMENT que Cefora doit contacter en exécution de cet article8.2 de la présente charte.

8.3   Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT s’engage à ne pas adresser à Cefora de demandes en contradiction avec les dispositions du RGPD.

8.4   Le RESPONSABLE DU TRAITEMENT garantit qu’il n’adressera pas de demandes à Cefora nécessitant de la part de Cefora et/ou de son (ses) sous-traitant(s) ultérieur(s) de violer des obligations imposées par le droit impératif national applicable, auxquelles Cefora et/ou son (ses) sous-traitant(s) ultérieur(s) sont soumis.

Article 9: Le recours à des sous-traitants ultérieurs

9.1   Cefora travaille avec des sous-traitants ultérieurs pour fournir ses services. Dans le cadre de ces services, il est nécessaire que le sous-traitant ultérieur dispose d’un certain nombre de données. Cefora ne fera appel à aucun autre type de sous-traitant ultérieur sans en informer le RESPONSABLE DU TRAITEMENT.

9.2   Sans préjudice de ce qui précède, les parties conviennent que Cefora n’est pas tenu de communiquer l’identité de chaque sous-traitant ultérieur (les catégories de sous-traitants ultérieurs suffisent, combinées avec les informations exposées aux articles6 et 9 de la présente charte relative aux sous-traitants ultérieurs). Nonobstant ce qui précède, le RESPONSABLE DU TRAITEMENT peut demander à tout moment à Cefora de divulguer l’identité d’un sous-traitant ultérieur, et Cefora le fera si cette communication ne constitue pas une violation d’un quelconque contrat de confidentialité ou disposition relative au secret commercial convenue par Cefora avec le sous-traitant ultérieur en question. Si Cefora ne peut pas divulguer l’identité d’un sous-traitant ultérieur, il sera tenu de se justifier formellement par écrit.

9.3   Cefora garantit que ses sous-traitants ultérieurs sont tenus aux mêmes obligations en matière de données à caractère personnel que celles auxquelles est tenu Cefora en vertu de la présente charte.

9.4   Dans le cadre de la présente charte, Cefora a recours aux catégories suivantes de sous-traitants ultérieurs afin d’assurer la fourniture des services envers les personnes concernées :

  • agences: suivi administratif de nos formations pour employés (jusqu’au 1/01/2019 – ensuite internes) et formations pour demandeurs d’emploi ;
  • formateurs: ils assurent les formations ;
  • accompagnateurs de trajet: accompagnement de nos groupes de demandeurs d’emploi (dynamique de groupe, accompagnement à la recherche d’un stage) ;
  • consultants en reclassement et conseillers en formation: accompagnement d’ex-employés de la CP200 en accompagnement au reclassement ;
  • partenaires (VDAB, Bruxelles Formation, Centres de compétence, Le Forem, etc.): organisation commune de formations ;
  • centres de formation d’autres commissions paritaires: une sélection de nos formations est ouverte aux ouvriers et employés d’autres commissions paritaires selon les dispositions d’accords de coopération mutuels. Nos employés peuvent également suivre l’offre de formation des autres commissions paritaires. Dans le cadre de cette coopération, nous échangeons des données d’inscription en vue de la gestion administrative des formations ;
  • fournisseur pour l’envoi de (d’e-)mailings ;
  • fournisseurs de logiciels: en raison de la fonction de helpdesk, les fournisseurs de logiciels ont également besoin d’un accès. Leurs droits et devoirs doivent être clairement définis dans des contrats et des mesures de précaution internes doivent être prises ;
  • hébergement.

Article 10: Droits des personnes concernées

10.1 Compte tenu de la nature du traitement, Cefora assiste, dans la mesure du possible, le RESPONSABLE DU TRAITEMENT dans son obligation de répondre à des demandes d’exercice des droits des personnes concernées, comme le prévoit le ChapitreIII du RGPD, en appliquant des mesures techniques et organisationnelles adéquates.

10.2 Les conditions suivantes s’appliquent à une demande de personnes concernées à propos de leurs droits en matière de traitement de leurs données à caractère personnel par Cefora et/ou un (des) sous-traitant(s) ultérieur(s) :

  • Cefora informera immédiatement le RESPONSABLE DU TRAITEMENT de toute demande introduite par une personne concernée à propos de données à caractère personnel traitées par Cefora et/ou ses sous-traitants ultérieur(s) au nom du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, sans donner suite à cette demande, à moins qu’il n’y soit explicitement autorisé par le RESPONSABLE DU TRAITEMENT.
  • Cefora donnera immédiatement suite à toute demande du RESPONSABLE DU TRAITEMENT visant à répondre à la demande de la personne concernée qui souhaite exercer l’un de ses droits, et exigera également de la part de son (ses) sous-traitant(s) ultérieur(s) qu’il(s) y donne(nt) également suite.
  • Cefora veille à ce que tant lui-même que son (ses) sous-traitant(s) ultérieur(s) disposent des capacités techniques et organisationnelles nécessaires afin de bloquer l’accès aux données à caractère personnel qu’il gère et de détruire physiquement les données sans possibilité de les récupérer si le RESPONSABLE DU TRAITEMENT en fait la demande.

Article 11: Mesures de sécurité

11.1 Cefora prendra et fera appliquer des mesures techniques et organisationnelles adéquates afin que le traitement soit conforme aux exigences du RGPD et que la protection des droits des personnes concernées soit garantie.

Cefora prendra notamment des mesures techniques et organisationnelles adéquates contre tout traitement non autorisé ou illicite et évaluera régulièrement l’opportunité de ces mesures de sécurité et les adaptera le cas échéant.

11.2 Cefora met en œuvre des mesures techniques et organisationnelles adéquates afin de garantir un niveau de protection adapté au risque, conformément à l’article32 du RGPD.

Lors de l’évaluation du niveau de sécurité approprié, il est spécifiquement tenu compte des risques que présente le traitement, résultant notamment de la destruction, de la perte, de l’altération, de la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d’une autre manière, ou de l’accès non autorisé à de telles données, de manière accidentelle ou illicite.

Article 12: Audit

12.1 Cefora reconnaît que le RESPONSABLE DU TRAITEMENT est soumis à la surveillance d’une ou plusieurs autorité(s) de contrôle. Le Cefora réalisera lui-même les audits nécessaires pour ce faire.

12.2 À la demande écrite du RESPONSABLE DU TRAITEMENT ou de l’autorité de contrôle concernée, Cefora donne accès aux rapports pertinents de ces audits.

12.3 Si Cefora et le RESPONSABLE DU TRAITEMENT conviennent qu’il y a un manquement important au respect du RGPD ou des dispositions exposées dans la présente charte, Cefora remédiera à ce manquement le plus rapidement possible. Cefora adaptera ainsi la charte avec les mesures prises et en informera en particulier le RESPONSABLE DU TRAITEMENT qui signale ce manquement.

Article 13: Cession à des tiers

13.1 La cession de données à caractère personnel à des tiers est interdite de toutes les manières possibles, à moins que cela ne soit légalement obligatoire ou à moins que Cefora n’ait obtenu l’autorisation expresse du RESPONSABLE DU TRAITEMENT. Si une obligation légale de cession de données à caractère personnel relevant de la présente charte est applicable à des tiers, Cefora en informera le RESPONSABLE DU TRAITEMENT préalablement à cette mission.

Article 14: Cession internationale

14.1 Les parties conviennent que les données à caractère personnel ne seront pas cédées à et/ou conservées par un destinataire situé hors de l’Espace économique européen (EEE), dans un pays qui ne relève pas d’une décision d’adéquation fournie par la Commission européenne.

14.2 Cefora informe le RESPONSABLE DU TRAITEMENT préalablement à toute cession internationale de données à caractère personnel qui se produirait néanmoins dans le futur, en particulier des mesures prises concrètement afin de garantir la protection des données à caractère personnel de la personne concernée conformément au RGPD.

Article 15: Façon de procéder face aux autorités publiques et judiciaires nationales

15.1 Cefora informera immédiatement le RESPONSABLE DU TRAITEMENT de toute requête, injonction, demande ou citation d’une instance publique ou judiciaire nationale compétente concernant Cefora ou son sous-traitant ultérieur, portant sur la communication de données à caractère personnel telles que celles traitées par le Cefora ou un sous-traitant ultérieur au nom et pour le compte du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, ou d’autres données et/ou informations en rapport avec un tel traitement.

15.2 Sans préjudice de l’article 15.1 de la présente charte, le RESPONSABLE DU TRAITEMENT prêtera à Cefora et/ou son (ses) (sub)-sous-traitant(s) l’assistance nécessaire afin de donner suite à cette requête, injonction, demande ou citation adressée à Cefora ou son (ses) (sub)-sous-traitant(s) par une autorité publique ou judiciaire nationale compétente. Dans le cas où le RESPONSABLE DU TRAITEMENT ferait face à une requête,  injonction, demande ou citation adressée à ce dernier par une autorité publique ou judiciaire nationale compétente, Cefora prêtera assistance au RESPONSABLE DU TRAITEMENT.

Article 16: Droits de propriété intellectuelle

16.1 Tous les droits de propriété intellectuelle relatifs aux données à caractère personnel et aux bases de données qui comportent des données à caractère personnel sont la propriété du RESPONSABLE DU TRAITEMENT, sauf convention contractuelle contraire passée entre les parties. Aucune disposition de la présente charte ne constituera une cession de droits de propriété intellectuelle à Cefora par le RESPONSABLE DU TRAITEMENT, sauf convention contractuelle contraire passée entre les parties.

Article 17: Confidentialité

17.1 Cefora s’engage à considérer les données à caractère personnel et leur traitement comme strictement confidentiels. Cefora garantira la confidentialité en prenant des mesures qui ne sont pas moins restrictives que les mesures qu’il utilise pour protéger son propre matériel confidentiel, y compris ses données à caractère personnel.

17.2 Cefora garantit que les collaborateurs ou sous-traitants ultérieurs qui sont habilités à traiter des données à caractère personnel sont liés par une obligation contractuelle de secret ou une obligation légale adéquate de confidentialité.

Article 18: Responsabilité

18.1 Cefora est uniquement responsable du dommage causé pendant le traitement des données à caractère personnel s’il n’a pas satisfait aux obligations spécifiques imposées aux sous-traitants comme cela est prévu dans le RGPD, ou lorsque Cefora a agi en dehors des instructions licites du RESPONSABLE DU TRAITEMENT ou en contradiction avec celles-ci.

18.2 Cefora endossera la responsabilité, proportionnellement au dommage subi, des amendes administratives infligées à la suite d’une violation de sa part des dispositions du RGPD qui lui sont spécifiquement d’application. Cefora ne pourra en aucun cas être tenu responsable s’il peut prouver qu’il n’est pas responsable de l’événement ayant donné lieu au sinistre.

18.3 S’il apparaît que tant le RESPONSABLE DU TRAITEMENT que Cefora sont responsables du dommage causé par le traitement de données à caractère personnel, les deux parties prendront en charge une partie de l’indemnisation, conformément à leur part individuelle dans la responsabilité du dommage causé par le traitement.

Article 19: Droit applicable et juridiction

19.1 Jusqu’au 24 mai 2018, la présente charte devait être interprétée conformément à la législation belge relative à la protection de la vie privée, mais aussi au RGPD, afin de garantir le respect de ce RGPD. Depuis le 25 mai 2018, le RGPD est intégralement d’application à la présente charte.

19.2 Si la personne concernée demande une indemnisation en vertu de la présente charte, Cefora acceptera la décision de la personne concernée de :

  • faire régler le litige par l’entremise d’une personne indépendante ;
  • renvoyer le litige devant les tribunaux belges

19.3 Les parties conviennent que le choix fait par la personne concernée ne compromettra pas les droits fondamentaux ou procéduraux de la personne concernée d’avoir recours à d’autres voies de droit, conformément au droit national ou international applicable.